Roman Lespinasse

Roman Lespinasse

Roman Lespinasse a une affinité cer­taine avec Mandrin et com­prend très bien l’énergie rebelle du héros. Nul mieux que lui ne saurait tra­duire en musique l’énergie bouillon­nante de Mandrin.

C’est lui qui arrange, compose, inter­prète et enre­gistre la musique basée sur la Danse des Sauvages des Indes Galantes, opéra de J P Rameau, com­po­siteur contem­porain de Mandrin.

Né le 15 avril 1983 à Chambéry, Roman a des racines savoyardes et aussi dau­phi­noises puisque il a obtenu sa licence de musi­co­logie à l’université de Grenoble et qu’aujourd’hui il habite en Isère.

Sa for­mation musicale l’a conduit en Belgique pour l’étude du Chant au Conservatoire Royal de Bruxelles et à Lyon pour l’étude de l’ Écriture et du Contrepoint au Conservatoire National de
Région.
Agrégé de musique depuis 2009, il est Professeur de musique au collège La Forêt de Saint Genix sur Guiers. L’amour du chant et ses qua­lités péda­go­giques lui font avoir un vrai lien d’estime et d’affection avec les deux choeurs qu’ il dirige : l’Ensemble Atypik (La Bâtie Montgascon) et la Chorale Saint Christophe (St Christophe sur Guiers ) 

Sa for­mation en écriture musicale et contre­point, qu’il met au service de cours de cla­vecin et de basse continue à la Cité des Arts de Chambéry, l’amène à la com­po­sition d’ arran­ge­ments vocaux et instrumentaux.

Publié le
Catégorisé comme La Troupe