Louise Fritsch  est une femme peintre toute entière dédiée à son art. Elle peint avec un talent fou qui lui permet de faire des œuvres  inspirées de la Renaissance mais comme elle connaît aussi ses classiques contemporains elle se permet d’inventer en dehors des schémas actuels, hors des chemins  balisés.  L’essentiel de ses œuvres porte sur la représentation de l’Homme, passant par des anamorphoses, des métamorphoses, avec un clin d’œil au style Baroque, au génie de la Renaissance et à la contemporanéité.

Elle essaie depuis quelques années de réaliser des anamorphoses, et des jeux visuels pour l’espace public. L’impact visuel de l’œuvre est alors amplifié et étiré par l’utilisation de la perspective fuyante. L’apparence réelle de l’œuvre non-déformée peut être perçue par le spectateur s’il la regarde à partir d’un angle particulier. Ouverte aux cultures du monde, elle travaille aussi bien avec  un écrivain sénégalais qu’avec un peintre chinois ou un musicien alsacien.

Dans sa vie, comme dans ses tableaux, une ligne peut en cacher une autre, apparaître, disparaître, donner à voir…

Ses influences : Artémisia Gentileschi, Mathias Grünewald, Michel-Ange, Trophime Bigot, Le Corbusier … et bien d’autres encore…