Voici un échange que nous avons eu avec Aurore Chery, docteure en histoire, spécialiste du XVIII siècle français, chercheuse associée Université de Lyon 3 concernant le personnage de Mandrin :

Que le véritable Mandrin ait été un espion au service de Marie Leszczynska ou du père de Louis XVI (plutôt qu’à celui de Louis XV) me paraît être une option extrêmement plausible. Dans ce contexte, il est tout à fait possible qu’il ait été amené à se rendre à Constantinople. Ce que vous décrivez ressemble bien au fonctionnement de ce qu’on a pris coutume d’appeler “le secret du roi”. On en parle comme de la politique secrète menée par Louis XV mais il me semble plus exact de le considérer comme la politique secrète menée par le dauphin pour doubler et contrer la politique de son père, Louis XV. La marquise de Pompadour a joué dans tout cela un rôle clef de pivot.

Voilà tout ce que je peux vous en dire pour le moment.

Aurore Chery